Retour à l'accueilAjaccio, place des PalmiersVers un autre poème ...Napoléon avec télécommande

Au-dessus des lions qui bavent
Un napoléon l’air grave
Fagoté comme un Romain
Avec un truc à la main.

Est-ce un fromage de chèvre
(Pas un corse, un des Deux-Sèvres,
Vu sa forme et sa couleur)
Que tient en main l’empereur ?

Est-ce une télécommande
Pour redorer la légende
De Napoléon Ier
Égarée dans les palmiers ?

Ou bien est-ce un téléphone
Qui ô ! Grand hélas ne sonne
Pas quand on aurait envie
Qu’il nous rappelle à la vie ?


Au-dessus des lions qui bavent
Un napoléon l’air grave
Fagoté comme un Romain
Avec un truc à la main.

Lion qui bave


Devant les lions qui bavent, le 11 août 2005
(fini à Balogna le 16)


Poèmes sur la CorseLe chant des villes

 

Courriel

Michel ASTRE, Poèmes et chansons pour les cinq saisons.