Retour à l'accueilÀ l’enterrement du Super-PréfetVers un autre poème ...

Rassemblement d’huiles sinistres :
Président et premier ministre,
Dies iræ dies illa
En grande pompe ils étaient là.

Il ne manquait là que ses proches.
Doit-on y voir comme un reproche ?
Un refus de serrer la main
Aux complices aux assassins ?

Notez que toute ressemblance
Serait pure coïncidence :
Personnages, événements
Sont de fiction, évidemment.

Refrain :
Si l’on n’assassinait que les super-préfets
Le monde, avouez-le, serait presque parfait.

260998

Poèmes sur la CorseCris de révolte

Liste alphabétiqueListe chronologique

Courriel
Michel ASTRE, Poèmes et chansons pour les cinq saisons.