Retour à l'accueilArt poétique 2 (mutin)Vers un autre poème ...

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage
*.
Polissez-le sans cesse et le repolissez.
*
Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage
*
Soupesez chaque mot avant de le laisser.

Vingt fois sur le clavier mettez-vous à l’ouvrage.
Usez de la souris : coupez, collez, glissez.
L’ordinateur est là, tirez-en avantage
Si Boileau l’avait eu il l’aurait encensé.

Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage
On peut toujours mieux faire, on n’est pas si pressé
L’idée, les mots les sons, les vers, la mise en page
Peuvent s’améliorer sans tout recommencer.

Et t’es encor sur ton ordinateur ?
Eh ! Jamais tu te couches ?

Vingt fois sur le métier, à vrai dire, est-ce sage ?
Le traitement de texte est une panacée
Dont il ne faudrait pas exagérer l’usage
Avant donc que d’écrire, apprenez à penser
*.

13 & 141199

__________________
*Nicolas Boileau (Boileau-Despréaux 1636-1711) - L’Art poétique

Courriel

Michel ASTRE, Poèmes et chansons pour les cinq saisons.