Au Diable l’avenirRetour à l'accueilVers un autre poème ...
ou Paradis privé

En vérité Je vous le dis :
Je n’ai créé qu’Adam et Ève
Et depuis ce temps là ça naît, ça vit, ça crève !
Je n’aurai bientôt plus de place en Paradis.
Pollution, canicule, infarctus, vaches folles,
Effet de serre, alcool, papy-boom, attentats,
Cancer, exécutions, sida …
Peu recommandé aux élèves de nos écoles publiquesJe ne puis plus tenir parole.

Je ne peux tous vous accueillir.
Quelques places sont négociables ;
Essayez le privé : allez donc voir le Diable,
Ses actions sont en hausse. Il a de l’avenir.

Samedi 5 mars 2005.

Coups de colère

Courriel

Michel ASTRE, Poèmes et chansons pour les cinq saisons.