P&ampeacute;tition pour le maintien du vote papier(Actuellement signatures !)

Retour à l'accueilDépouille-mentVers un autre poème ...

Dépouillement en deux mots,
dépouillé de tout scrupule.
Long ticket, coups de ciseaux,
FdJ !
c’est franchement ridicule.

C’est la machine à voter
qui a cueilli nos suffrages :
Plus d’enveloppe à compter.
Aucun contrôle. J’enrage.

J’entrevois dans pas longtemps
un vote par SMS
surtaxé … Les gens contents,
la démocratie progresse.

Je voulais voter en vrai,
pas faire un vote en machine.
On nous dit « C’est le progrès ! »
C’est sûr qu’on nous embobine.

Pour voter j’ai fait la queue
20 minutes - chronomètre.
On m’a bien répondu que
c’est normal. Dur à admettre.

Ça revient un peu plus cher
et ça n’est pas plus rapide.
La démocratie y perd :
Assez de calculs stupides !

Noté au retour du « dépouillement », salle des associations St.-Claude (machines à voter). 220407

Coups de colère

Courriel
Michel ASTRE, Poèmes et chansons pour les cinq saisons.