Retour à l'accueilEuro critiqueVers un autre poème ...

Malgré ce que les gens racontent
Je ne suis pas contre l’euro ;
C’est juste que je fais mes comptes.
Méfiant, on ne l’est jamais trop.

Et puis j’ai comparé les pièces
Et j’ai observé les billets
Et je dis qu’on sait ce qu’on laisse
Ce qui vient, il faut s’en méfier.

Les pièces, on dirait des médailles ;
Les billets, du Monopoly.
Je joue le jeu, vaille que vaille
Mais je n’en fais pas des folies.

Ce que j’avance, je le prouve :
Les billets sont copyrightés (©)
Comme les factices qu’on trouve
Dans nos bons jeux de société.

Et la monnaie, brillante et neuve
Qui
tourne comme médaillons
N’est-elle pas aussi la preuve
Qu’on nous a pris pour des couillons ?

270102 - 020202

Poèmes sur l'euro

Courriel
Michel ASTRE, Poèmes et chansons pour les cinq saisons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cris de colère