Retour à la page d'accueilGars d’Argenteuil
(ou d’Aubervilliers)
Vers un autre poème ...


Il nous a dit « J’suis d’Argenteuil »
Moi qui n’écoutais qu’à moitié
J’ai dit « Ah oui ! d’Aubervilliers ! »

Franchement, pour nous c’est pareil :
Auteuil, Massy, Passy, Créteil …
Ça n’existe qu’à la télé ;
Y’avait pas de quoi rigoler.

Il nous a dit « J’suis d’Argenteuil »
Moi qui n’écoutais que d’un œil
J’ai dit « Ah oui, Aubervilliers ! »

Lui, il voyait la différence,
C’est pour ça qu’il a ri je pense.
Il m’a même dit où c’était
Mais je n’ai pas tout écouté.

Il m’avait dit « J’suis d’Argenteuil »
Moi qui n’écoutais qu’à demi :
« T’es d’Aubervilliers mon ami ? »

Un gars de Paris, rencontré à la fête de l’Huma le dimanche 11 au soir.
Noté les 14 et 15 septembre 2005 au 311tb.

8e printemps des poètes, affiche.
Courriel
Michel ASTRE, Poèmes et chansons pour les cinq saisons.