HADOPI - Le Net en France : black-out

Michel ASTRE (site officiel)
Poèmes et chansons pour les cinq saisons

Entrez !
depuis dix ans sur la toile !

Vous voulez être co-destinataire des poèmes que j'envoie à tort et à travers ?
écrivez-moi :
Je veux recevoir des poèmes !
Courriel

Si vous voulez recevoir de temps en temps un poème, écrivez-moi. Je ne mets plus de lien à mon adresse pour tenter d'éviter les robots spammeurs ...

Ces poèmes sont extraits de l’un des kuëd fascicules d’une série de kuëd, numérotés de kuëd à kuëd.
Comme dans le reste de l’ouvrage, paru ou à paraître dans nos éditions, l’orthographe et la syntaxe ne sont garanties dans aucune langue.
© Éditions du Lacatyen (T.A.) novembre 1999.CopyrightDepot.com
Imprimé en Roucoulie.

Tous droits réservés pour tous pays, y compris hors Lacaty.
Tchindacó dé la catoúnda pèta ; quindjokina lé kè.
Ĉiuj rajtoj rezervitaj por ĉiuj landon inklusive eksterlakatiojn.

 En progrès.

Carte d'identité 1962

Auteur, éditeur, imprimeur et relieur et aussi internéteur :

Michel ASTRE
311, chemin des terres blanches,
06600 ANTIBES (FRANCE)
Téléphone 06 07 64 27 40
(+33607642740)

Courriel
Retour à l'accueilmonsieur_astre.lrVers un autre poème ...

Je m’appelle Monsieur ASTRE ;
dos voûté comme un vieux pastre,
j’ai la
barbe et le chapeau,
j’ai même un peu le
troupeau.

Je fais le
maître d’école,
je ne suis pas toujours drôle.
Pas sévère, enfin ... moitié !
Mais j’aime bien mon
métier.

Chez moi, j’ai tout plein de
bêtes :
coqs, poney, poules, chevrettes,
canards, âne, oies, bardot, rats,
lapins, chiens et
cetera ...

J’ai une grande
famille :
six enfants garçons et filles.
En plus ils ont des copains
qui sont là dès le matin.

J’
habite un morceau de terre
qui me vient de mon grand-père,
entouré d’
horticulteurs
qui vendent à des
promoteurs.

Et puis j’écris des
poèmes :
le jour, la nuit, pire même.
Personne les lit, c’est net.
Je les mets sur Internet.

Du pays imaginaire
dont je suis originaire,
je conte avec émotion
légendes et traditions.

Pharnaxum, Michail, Éfulgue ...
Il n’est que moi qui divulgue
en historien, en héraut,
la vie de ces grands héros.

Mais comme je
vis en France,
vous comprendrez bien, je pense,
que je me
révolte aussi
de ce qui se passe
ici.

Vieil Antibois d’origine,
piémontais par mes racines,
par principe lacatyen
convaincu, mais ça fait rien ...

Par alliance et par
force
je suis aussi un peu
corse :
ma grande fille est
là-bas
et c’est
important pour moi.

Leurs problèmes
dits internes
évidemment me
concernent.
Ce qu’on
colporte sur eux
me fait dresser les cheveux.

Il arrive que j’
explose
en écoutant ce qu’on ose
écrire dans le journal
que d’aucuns trouvent normal ...

Sur mes
bases mes ancêtres,
mes
amours mes raisons d’être
qu’on
bafoue à qui mieux mieux,
condescendant, injurieux.

Au lieu de pleurer, de rire,
je me contente
d’écrire
pour
dénoncer les faux pas,
des vers que l’on ne lit pas.

Au lieu de pleurer, de rire,
je me
contente d’écrire
pour dénoncer les
faux pas,
des
vers que l’on ne lit pas.

261099 120100 200100 240100 250100

Courriel
Michel ASTRE, Poèmes et chansons pour les cinq saisons.