Retour à l'accueilNon à cette europeVers un autre poème ...

« Constitution européenne »
Ils nous demandent notre avis
et ils voudraient qu’on dise oui !
Franchement. Pour qui ils nous prennent ?

République Française ?Lorsqu’on dénonce des dérives,
les politiques nous envoient :
« C’est à l’Europe qu’on les doit,
c’est pas de notre initiative … »

Cette Europe n’est pas la nôtre,
tout leur est permis en son nom ;
à celle-là, répondons : « Non ! »
et tâchons d’en construire une autre.

5-6/5/4

Coups de colère

Courriel
Michel ASTRE, Poèmes et chansons pour les cinq saisons.