Retour à l'accueilQuand on cultivera la luneVers un autre poème ...


Quand on cultivera la lune
Et que ça reviendra moins cher
D’élever tout là-haut pain et poulets de chair,
On nous rachètera nos terrains pour des prunes.

On y fera pousser du goudron, du béton,
On éradiquera d’ici l’agriculture
De nos vies, de notre culture ...
L’avenir y pensera-t-on ?

Une simple fusée en panne,
C’est le retour du marché noir.
Bienheureux l’abruti qui avait su prévoir !
Tout un chacun attend une chute de manne ...

Dans la lune, pour le producteur, c’est la fin.
Il ne sait plus que faire avec sa marchandise ;
Ici, finies les gourmandises,
On crève carrément de faim.

9 & 17 février 2000

Cris de révolte
Courriel
Michel ASTRE, Poèmes et chansons pour les cinq saisons.