Retour à l'accueilTant cria l’on 2000 qu’il vintVers un autre poème ...

 

« Tant crie l’on Noël qu’il vient. »
François Villon, 1431-apr. 1463
(Ballade des proverbes)

Aussi loin qu’il m’en souvient,
on parlait de l’an 2000.
Tant l’on crie Noël qu’il vient ;
ça marche ces trucs débiles !

Ça marche même très bien :
Il est venu, l’an 2000 !
L’on crie tant Noël qu’il vient,
Le nouvel an suit. Subtile.

Au soir d’un minuit païen
on passa à l’an 2000 ;
on l’a tant crié qu’il vient
et qu’il passe, l’imbécile ...

Tant crie-t-on Noël qu’il vient.
Il viendra, soyez tranquilles
l’an prochain, comme il convient
mais plus jamais l’an 2000

Décembre 1999 ... 16 janvier 2000

Poèmes sur l'an 2000

 Courriel

Michel ASTRE, Poèmes et chansons pour les cinq saisons.