Retour à l'accueilVagues vaguesVers un autre poème ...

Je regarde passer les vagues
de l’autre côté du hublot.
Quelqu’un dit – serait-ce une blague ? –
qu’on voit baleine et cachalot ...

Moi je ne vois rien que des vagues,
moi je ne vois rien que de l’eau.
Des vagues, des vagues ... c’est vague.
Je m’endors devant ce tableau.

Des gens ont vu parmi les vagues
des tas d’animaux rigolos.
Qu’ils disent vrai ou qu’ils divaguent
je ne vois rien, j’ai les yeux clos.

190799 ;
à bord du « Corse » entre Nice et Île-Rousse,
vers 17h

Poèmes sur la Corse.Vers d'autres  histoires d'animaux

Courriel
Michel ASTRE, Poèmes et chansons pour les cinq saisons.