Retour à l'accueilVivreVers un autre poème ...

Travailler est bien difficile :
Déjà, c’est souvent fatigant
Et puis on veut bien faire, et puis ça prend du temps
Et puis on a affaire aux sots, aux imbéciles ...
Vivre serait plaisant sans l’assaut, les ardeurs
Des donneurs de leçons, des rivaux, des rapaces.
Moins dur serait le temps qui passe
S’il y avait moins d’emmerdeurs !

Traverser les mers en galère
N’était pas toujours rigolo :
Il fallait affronter les caprices de l’eau,
Tempêtes et récifs, pirates et corsaires ...
Vivre serait plaisant sans l’assaut, les ardeurs
Des donneurs de leçons, des rivaux, des rapaces.
Moins dur serait le temps qui passe
S’il y avait moins d’emmerdeurs !

Voyager avec sa voiture
N’est pas tout le temps un plaisir :
On risque l’accident, mourir, souffrir, subir
Le retrait de permis pour défaut de ceinture ...
Vivre serait plaisant sans l’assaut, les ardeurs
Des donneurs de leçons, des rivaux, des rapaces.
Moins dur serait le temps qui passe
S’il y avait moins d’emmerdeurs !

C’est rarement que l’on rigole
Quand on moisit dans un cachot :
Il fait seul, sec, humide, éloigné, peur, froid, chaud
Et viennent les gardiens, les collègues de geôle ...
Vivre serait plaisant sans l’assaut, les ardeurs
Des donneurs de leçons, des rivaux, des rapaces.
Moins dur serait le temps qui passe
S’il y avait moins d’emmerdeurs !
 

Mardi 21 juillet ... Lunedì 27 luglio 1998

Cris de révolte

Courriel
Michel ASTRE, Poèmes et chansons pour les cinq saisons.